mercredi 28 avril 2010

Les phares

.
.
Comme je l'avais fait pour les disques, voici une liste des livres - tous genres confondus - qui m'ont le plus marqué. Je la livre en vrac, sans classement chronologique ou préférentiel. J'en oublie certainement plusieurs. Je les ajouterai à l'occasion. Merci à eux tous.
.
Jean-Christophe Bailly, Le dépaysement.
W.G. Sebald, Les anneaux de Saturne.
Jean Hatzfeld, Une saison de machettes.
Gustave Flaubert, Madame Bovary.
Varlam Chalamov, Récits de la Kolyma.
Miguel de Cervantes, L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche.
Joao Guimaraes Rosa, Diadorim.
Robert Antelme, L’espèce humaine.
Philip Roth, Pastorale américaine.
Jean Rolin, Terminal Frigo.
Milan Kundera, Le rideau.
Malcolm Lowry, Au-dessous du volcan.
Yannis Kiourtsakis, Le Dicolon.
Witold Gombrowicz, Cosmos.
Laurence Sterne, Vie et opinions de Tristram Shandy, gentilhomme.
Samuel Beckett, Molloy.
Andréï Biely, Pétersbourg.
Thomas Bernhard, Extinction.
Michel Bernanos, La montagne morte de la vie.
René Daumal, Le mont analogue.
Herman Melville, Moby Dick.
Roberto Bolano, Les détectives sauvages.
Vassili Golovianov, Eloge des voyages insensés.
James Joyce, Ulysse.
Curzio Malaparte, Kaputt.
Nikos Kavvadias, Le quart.
Willima Gass, Le tunnel.
Fernando Pessoa, Le livre de l’intranquilité.
Nicolas Bouvier, L'usage du monde.
Dominic Cooper, Le cœur de l’hiver.
Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit.
Luc Dietrich, Le bonheur des tristes.
Flann O’Brien, Le troisième policier.
Guillaume Apollinaire, Calligrammes.
Ernest Hemingway, Pour qui sonne le glas.
Marcel Proust, A l’ombre des jeunes filles en fleurs.
Shakespeare, Hamlet.
Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude.
Georges Didi-Huberman, Survivance des lucioles.
André Hardellet, Le seuil du jardin.
Stanislaw Ignacy Witkiewicz, L’inassouvissement.
Carlo Ginzburg, Le fromage et les vers. L'univers d'un meunier du XVIe siècle
Emmanuel Bove, Mes amis.
R.L. Stevenson, L'île au trésor.
Victor Hugo, Les travailleurs de la mer.
Jean Joubert, Les enfants de Noé.
Branimir Scepanovic, La bouche pleine de terre.
Claude Simon, L'acacia.
Alexandre Dumas, Les trois mousquetaires.
François Rabelais, Gargantua.
C.F. Ramuz, La grande peur dans la montagne.
Léon Tolstoï, La guerre et la paix.
Laszlo Krasznahorkai, La mélancolie de la résistance.
William Faulkner, Absalon, Absalon !
Yukio Mishima, Le marin rejeté par la mer.
Nathaniel Hawthorne, La lettre écarlate.
Patrick Declerck, Les naufragés.
Georges Bernanos, Sous le soleil de Satan.
Georges Simenon, La neige était sale.
John Berger, Le métier idéal.
Eugenio Corti, Le cheval rouge.
Anatole France, Les dieux ont soif.
Joseph Conrad, Jeunesse.
Stendhal, Le rouge et le noir.
Ivo Andric, La chronique de Travnik.
Jean de La Ville de Mirmont, Les dimanches de Jean Dezert.
Hermann Broch, Le tentateur.
Anthologie bilingue de la poésie anglaise.
Joseph Roth, La marche de Radetzky.
Jean-Yves Jouannais, Artistes sans œuvres.
Thomas Glavinic, Le travail de la nuit.
Jean-Pierre Martinet, Jérôme.
Pierre Clastres, Chronique des indiens Guayaki.
Daniel Goossens, Les Georges et Louis
.

1 commentaire:

Young Girls Records a dit…

voilà une bien belle liste.

(et Mystères de knut Hamsun peut-être ?)