jeudi 3 janvier 2013

Le sang des bêtes


"Un homme qui fend son bœuf pendant les douze coups de midi."

Georges Franju Le sang des bêtes 1949

2 commentaires:

Bartabaze R. a dit…

"Ces lambeaux de graisse seront ramassés par des religieuses"

Toujours des cierges en 49?

Jean Dezert a dit…

:-)

"Mais le suif coule et graisse les doigts, la flamme demeure jaune et fumeuse, il faut toujours entretenir la mèche qui finit par charbonner."
(une célèbre encyclopédie en ligne, pour une fois peu avare de verve)