lundi 16 décembre 2013

Vers les cimes (37)


Un lapin, un cerf, un soldat, un livre et un chat dans un récit, à la fois simple et complexe, qu'on croirait écrit par un sage de l'Antiquité. Je ne me doutais pas qu'un livre ramené à la maison initialement pour mes cohabitants de petite taille deviendrait une de mes lectures les plus importantes de l'année. L'ombre de chacun de Mélanie Rutten (MeMo) rend les ombres moins obscures.

L'ombre de chacun (extrait)


3 commentaires:

alr a dit…

Les autres livres de Mélanie Rutten peuvent tout aussi bien rejoindre la bibliothèque des cohabitants de petite et grande taille...des pages qui donnent toujours réconfort et réflexion!

Jean Dezert a dit…

J'y compte bien !

johancolin a dit…

Je n'ai pas encore lu celui-là. J'ai beaucoup aimé la série de 4 livres sortie précédemment, surtout Öko, un thé en hiver. J'ai d'ailleurs eu la chance de me faire dédicacer Nour, le moment venu, dans un petit festival de littérature jeunesse près de Nantes. Les éditions Mémo sont de manière générale excellentes.